Les techniques de l'Aïkido

Le travail à mains nues

Morihei ueshibaLe coeur même de la technique de l'aïkido repose sur les techniques à mains nues. Ces techniques de self-défense sont basées sur des mouvements de parade, d'esquive et des déplacements le plus souvent circulaires. L'Aïkidoka reçoit donc l'énergie de son adversaire et la canalise pour la laisser passer ou la ré exploiter à ses fins. Cette technique convient particulièrement aux petits gabarits et aux personnes recherchant autre chose que la simple défense

les attaques de l'adversaire peuvent être de diverses formes: Attaques du tranchant de la main, du poing, saisies de différentes parties du corps, et enfin attaques avec armes(bâton, sabre, couteau). Le but est de concrétiser un vecteur d'attaque grâce auquel l'aïkidoka va étudier une technique.

Contrairement au judo où la chute marque la fin du combat, en Aikido on apprend à rouler pour pouvoir continuer la lutte et surtout se préserver. Mais le but ultime de la technique est d'arrêter le combat en préservant l'agresseur au moyen d'une clé, en le mettant au sol par exemple. Ainsi, cette méthode d'autodéfense est respectueuse du corps car elle évite beaucoup des traumatismes engendrés par les coups de pieds et de poings répétés ainsi que les chutes brutales au sol.

Les armes de l'aïkido

Les armes ont une place importante en Aikido. Au delà d'étudier leur maniement elles permettent de concrétiser pour tori (celui qui exécute la technique) des vecteurs d'attaque, des distances et des timing particuliers.

 

le tanto

Le tanto jutsu (art du poignard) oblige à parfaitement contrôler son déplacement et à maîtriser le bras armé à coup sûr au risque de recevoir une sanction immédiate. C'est l'arme la plus courte et rapide de notre arsenal. le but du tanto dans l'aikido est de représenter la dangerosité réelle et immédiate de l'attaque, afin d'étudier comment la gérer et s'en protéger. Il s'agit donc de développer des techniques de self-défense pour apprendre à se préserver plutôt que d'apprendre le combat au couteau.

L'aïkijo

voleNous utilisons un bâton, le Jo, de 1.28m. C'est l'arme la plus longue elle oblige donc à bien maitriser notre déplacement afin de ne pas s'exposer à ses coup. Elle permet de développer le coup d'oeil et la maîtrise nécessaire pour entrer dans sa distance et pouvoir exécuter une technique.

L'aïkiken

René PovédaC'est l'étude du sabre japonais (tachi ou katana) dans le cadre de l'aïkido. Il ne permet plus aucune erreur car il a la longueur et le tranchant. C'est aussi l'arme la plus importante dans les Budo (arts martiaux) japonais. Symbole de noblesse des bushi ou samouraïs(guerriers).

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×